Recherche

Trois projets de recherche sur le polyhandicap sont en cours de réalisation, par un ou plusieurs membres du groupe de réflexion du Petit Conservatoire du Polyhandicap :

Projet PolyOLF

Polyhandicap et olfaction

Le projet de recherche POLYOLF s’intéresse à la manière dont les personnes polyhandicapées traitent les odeurs. Il vise notamment à étudier la capacité des enfants et des adolescents polyhandicapés entre 8 et 18 ans à détecter les odorants, les distinguer les uns des autres et exprimer des préférences pour certaines fragrances ou pour des odeurs sociales familières par rapport à des odeurs sociales non familières. Cette recherche résulte d’un partenariat entre la Fondation Clair Bois, la Fondation Givaudan qui en assure le financement et le Département de Pédagogie spécialisée de l’Université de Fribourg. Elle est conduite par la Prof. Geneviève Petitpierre, Juliane Dind et Catherine de Blasio (Université de Fribourg). Après une étude-pilote en 2018, l’étude expérimentale a démarré en janvier 2019 et arrivera à son terme en juillet 2021. Certains résultats de cette recherche seront communiqués lors de la journée d’étude du 11 février 2022.

Projet CEVPOL

Polyhandicap et fonctionnement visuel

Mandaté par la Fondation Asile des Aveugles, Le Petit Conservatoire du Polyhandicap co-dirige avec l’Institut de Pédagogie Curative (Prof. Geneviève Petitpierre) une étude exploratoire en vue de créer un centre d’évaluation de la vision fonctionnelle et/ou de la basse vision des personnes polyhandicapées (« CEVPOL » : Centre d’évaluation de la vision spécialisé dans le polyhandicap). Cette étude a pour objectifs de recenser les centres d’évaluation de la vision chez les personnes polyhandicapées existants en Europe et au Québec, les outils d’évaluation et les publications concernant le fonctionnement visuel des personnes polyhandicapés. Ce projet s’étend de septembre 2020 à août 2021.

Projet CosPoly+

Étude longitudinale sur le développement de la conscience de soi chez les enfants polyhandicapés

Le but de cette étude menée par le Petit Conservatoire du Polyhandicap (Juliane Dind) est d’observer l’évolution des manifestations de conscience écologique de soi chez cinq enfants polyhandicapés, cinq ans après un premier temps de mesure, à l’aide de la batterie SAOL-PIMD. Cette étude bénéficie de la collaboration du Home-Ecole Romand Les Buissonnets à Fribourg pour l’accès au terrain, et d’une étudiante en bachelor de pédagogie spécialisée de l’Université de Fribourg. Elle a commencé en septembre 2019 et se terminera en août 2021.